NOUS SUIVRE

S.E. Pierre Nkurunziza

Président de la République du Burundi

S.E. Alain Aimé NYAMITWE

 


Ministre des Relations Extérieurs et de la Coopération Internationale

S.E. BANIGWANINZIGO Jérémie

Ambassadeur du Burundi à Bruxelles

 

Contact

Ambassade du Burundi:
Square Marie-Louise 46
1000 Bruxelles

Tél.: +32 2 230 45 35   
        +32 2 230 45 48

Fax: +32 2 230 78 83
ambassade.burundi@gmail.com 

Site web: www.ambaburundi.be

Horaires d'ouverture:

-Services consulaires

Lundi, mercredi et vendredi
de 10 h à 12h

-Ambassade
Du lundi au vendredi
de 9 h à 17 h.

REPUBLIQUE DU BURUNDI

 

SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT

 

 

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT SUITE A L’ATTENTAT TERRORISTE DE GIKOTO EN ZONE MUSAGA.

 

1.- Dans la nuit de mercredi 16 à jeudi 17 mai 2017, un attentat terroriste a été perpétré contre une famille du quartier Gikoto en zone urbaine de Musaga en Mairie de Bujumbura. Cet attentat visait des jeunes du parti CNDD-FDD, appelé IMBONERAKURE ligue des jeunes du parti au pouvoir. Au cours de l’attentat, trois personnes : Audifax Ndayizeye, Cédric Kwizera et Reagan Harerimana ont perdu la vie. En outre, trois membres d’une même famille à savoir Ladouce Iradukunda, Nice Shurweryimana, et Trifine Kabageni ont été grièvement blessés à la suite de cette attaque.

 

2. Le Gouvernement du Burundi est profondément choqué par cette acte ignoble, condamne avec énergie cette barbarie sans nom et présente ses condoléances les plus attristées aux familles éprouvées.

 

3.- L’attaque survient après une campagne médiatique au service de certaines ONGS étrangères bien connues pour leur rôles actif lors de l’insurrection putschiste durant la période électorale de 2015, période où des atrocités semblables ont été commise contre les sympathisants du Gouvernement en place, particulièrement les membres de la ligue IMBONERAKURE, victimes d’une campagne de diabolisation et de déshumanisation à outrance qui visiblement les préparait à en faire des cibles et victimes légitimes des massacres qui devaient suivre le Coup d’Etat si les putschistes n’avait pas essuyé un échec cuisant.

 

4.- En effet, nulle n’ignore les scènes de violences quotidiennes commis par

Lire la suite : COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT SUITE A L’ATTENTAT TERRORISTE DE GIKOTO EN ZONE MUSAGA

REPUBLIC OF BURUNDI

 

OFFICE OF THE SECRETARY GENERAL

 

               AND SPOKESPERSON OF THE GOVERNMENT

 

THE GOVERNMENT OF BURUNDI DENOUNCES AN ADDITIONAL BLUNDER BY FRANCE 24.

 

 

  1. In the night spanning between Wednesday 16 May and Thursday 17 May 2017, a terrorist attack was perpetrated against a family in the Gikoto locality in the urban borough of ​​Musaga in the City of Bujumbura. This attack targeted young people members of the CNDD-FDD party, called IMBONERAKURE, the youth wing of the ruling party in Burundi. Subsequent to the attack, three people: Audifax Ndayizeye, Cedric Kwizera and Reagan Harerimana lost their lives. In addition, three members of the same family, namely Ladouce Iradukunda, Nice Shurweryimana, and Trifine Kabageni were seriously injured as a result of the attack.

  2. The Government of Burundi is deeply shocked by this despicable act, strongly condemns this unnamed barbarity and extends its deepest condolences to the bereaved families.

  3. The attack comes amid a media campaign maintained by some foreign NGOs well known for their active roles during the insurrection that led to the foiled coup d’état of 2015, when similar atrocities were committed against government supporters, particularly the members of the IMBONERAKURE youth wing, constantly victims of a demonization and dehumanization campaign which obviously prepared them to be legitimate target and victims

    Lire la suite : THE GOVERNMENT OF BURUNDI DENOUNCES AN ADDITIONAL BLUNDER BY FRANCE 24

1. En cette date du 13 mai 2017, deux ans viennent de s’écouler après que les ennemis de la Démocratie au Burundi eurent tenté de renverser les institutions démocratiquement élues, cherchant ainsi à endeuiller une fois de plus les Burundais.
2. Comme tout le monde le sait pour avoir suivi les événements au jour le jour, ce groupe d’ennemis de la Démocratie constitué de criminels burundais appuyés par certains éléments étrangers avait planifié de mettre le Burundi à feu et à sang, et heureusement que Dieu en a disposé autrement.
3. Il n’est pas pour la première fois que ce genre de groupuscules se fasse connaître. De tels actes ignobles ont été observés depuis longtemps. Ils se sont manifestés chaque fois que les élections ont été organisées au Burundi et immédiatement après leur tenue. On peut citer les années 1961, 1965, 1993, 2005, 2010, et dernièrement en 2015, parce que toutes ces périodes ont été caractérisées par la perturbation de la sécurité et même des massacres de beaucoup de Burundais en commençant par leurs leaders.
Ici, nous pouvons rappeler ce qui s’est passé lorsqu’on a assassiné le Héros de l’Indépendance le Prince Louis RWAGASORE en 1961, lorsque l’on a assassiné plusieurs Dirigeants élus en 1965, lorsque plus de trois cents mille burundais innocents ont été exterminés en 1972

Lire la suite : MESSAGE DU GOUVERNEMENT DU BURUNDI À L’OCCASION DE LA COMMÉMORATION DE L’ÉCHEC DE LA TENTATIVE DE...

En union avec leurs compatriotes restés au pays, les Burundais de Belgique et du Grand-duché de Luxembourg, entourés des amis du Burundi, ont commémoré le 6 avril 2017 à Bruxelles, le 23ème anniversaire de l’assassinat à Kigali du Président Cyprien NTARYAMIRA, de ses deux Ministres Mr Bernard CIZA, Mr Cyriaque SIMBIZI, l’ancien Président rwandais S.E. Monsieur Juvénal HAVYARIMANA, d’autres hauts fonctionnaires rwandais ainsi que l’équipage français de l’avion .

Une messe du souvenir axée sur le changement/rapprochement  des cœurs des dirigeants et du Peuple vers Dieu.

Cent-vingt personnes environ ont assisté à la messe commémorative chantée.

             Vue de l’autel pendant la messe commémorative

 

 Le célébrant de la messe, Monsieur l’Abbé Daniel NAHIMANA a choisi des lectures très pertinentes : Deutéronome (8, 7-10.14) et l’Evangile selon saint Matthieu (10, 28-33).

L’héritage du Président Cyprien NTARYAMIRA : « la discipline », rappelé

C’est à l’Ambassade du Burundi à Bruxelles que s’est poursuivie

Lire la suite : LE 23ÈME ANNIVERSAIRE DE L’ASSASSINAT A KIGALI DU PRESIDENT CYPRIEN NTARYAMIRA EST COMMEMORE A...

Gestion & développement du site internet application par ABNC