Service des visas et des documents : Lundi, mercredi et vendredi de 10h à 12h.

Adresse : Square Marie Louise 46, 1000 Bruxelles Accès : Métro : Maelbeek

S.E. Pierre Nkurunziza

Président de la République du Burundi

S.E. Ezéchiel NIBIGIRA

Ministre des Affaires étrangères du Burundi

S.E. BANIGWANINZIGO Jérémie

Ambassadeur du Burundi à Bruxelles

Le Premier Vice-Président de la République reçoit en audience le Nouveau Représentant de l’ONU- FEMMES au Burundi.

Bujumbura, le jeudi 19 septembre2013 : Le Premier Vice-Président de la République du Burundi Monsieur Thérence Sinunguruza a reçu en audience Jérémie DELAGE, nouveau Représentant de l’ONU-FEMMES au Burundi. Il venait pour lui présenter ses respects et lui apporter plus d’informations sur les activités de l’ONU-FEMMES au Burundi.

Jérémie DELAGE a indiqué que l’ONU-FEMMES se réjouit d’énormes progrès indéniables réalisés au niveau de la représentation des femmes dans les institutions et au niveau des ratifications des protocoles visant l’équité basée sur le genre par le Burundi.

Son implication est visible pour la cause féminine et cela constitue un signal positif qui va favoriser la collaboration entre l’ONU-FEMMES et le Burundi. Il a exprimé un désir de travailler en étroite collaboration avec le Gouvernement du Burundi et a promis de soutenir tous les ministères concernés par l’égalité de genres. Il a ajouté que l’ONU-FEMMES projette travailler avec le Ministère de l’Intérieur pour le renforcement du leadership féminin en vue de le préparer pour les élections de 2015 afin d’améliorer la place féminine dans les institutions futures.

Le Premier Vice-Président lui a souhaité la bienvenue et a salué les activités de l’ONU-FEMMES au Burundi. Il a indiqué que le Burundi est un pays dont la tradition privait des droits à la femme mais qu’au fur du temps, on a commencé à comprendre que la femme a des compétences au même titre que les hommes.Les femmes sont représentées dans les institutions comme elles l’ont défendu aux pourparlers d’Arusha d’où est sorti le quota de 30% de femmes au minimum dans les institutions. L’action militante des femmes a beaucoup contribué pour cette représentation des femmes. La difficulté est de concilier les activités dans les familles et celles liées à la politique exigeant beaucoup de disponibilités. Il lui a demandé de continuer de soutenir le Burundi et toute sorte de soutien sera le bienvenu. Les deux hautes personnalités ont aussi échangé sur le protocole de Maputo qui n’a pas encore été ratifié par le Burundi.

 

 

 

 

© 2015 Your Company. All Rights Reserved. Designed By JoomShaper