NOUS SUIVRE

S.E. Pierre Nkurunziza

Président de la République du Burundi

S.E. Alain Aimé NYAMITWE

 


Ministre des Relations Extérieurs et de la Coopération Internationale

S.E. BANIGWANINZIGO Jérémie

Ambassadeur du Burundi à Bruxelles

 

Contact

Ambassade du Burundi:
Square Marie-Louise 46
1000 Bruxelles

Tél.: +32 2 230 45 35   
        +32 2 230 45 48

Fax: +32 2 230 78 83
ambassade.burundi@gmail.com 

Site web: www.ambaburundi.be

Horaires d'ouverture:

-Services consulaires

Lundi, mercredi et vendredi
de 10 h à 12h

-Ambassade
Du lundi au vendredi
de 9 h à 17 h.

Les Burundais de Belgique, dans leur diversité, et leurs amis se sont rassemblés à Bruxelles samedi le 21 octobre 2017 pour commémorer le 24ème anniversaire de l’assassinat de S.E. le Président Melchior NDADAYE, premier Président du Burundi élu démocratiquement et Héros de la démocratie. Quatre-vingt-quinze personnes ont répondu présents à ce grand rendez-vous annuel.

La commémoration s’est déroulée en 2 parties, d’abord une messe chantée à l’Eglise de Saint-Josse-ten-Noode, suivie du partage d’un verre de circonstance dans les enceintes de l’Ambassade du Burundi à Bruxelles.

Parmi les gens présents, on pouvait noter le 2ème Vice-Président du Sénat du Burundi, Honorable Anicet NIYONGABO, les familles du personnel de l’Ambassade du Burundi à Bruxelles, la famille de feu le Président Melchior NDADAYE, leurs amis du BENELUX et de la Région des Grands-Lacs ainsi que les familles des Burundais.

 

Vue de l’autel de l’Eglise St-Josse-ten Noode

 

Des lectures, une homélie et des intentions adaptées à la circonstance

Les lectures du jour, Livre des nombres (6, 22-27), Matthieu (5, 1-12) ainsi que l’homélie du prêtre étaient d’une très grande actualité. L’Abbé Salvator NTIBANDESTE, Doyen d’Ottinies-Louvain-la-Neuve/Court-Saint-Etienne a exhorté l’assemblée à suivre le chemin des béatitudes. Et celui des démocrates en est proche. C’est celui de la douceur, de la paix. Cette douceur, critiquée en politique, mais qui peut faire tomber des montagnes d’hostilité.

Il faut savoir s’offrir des moments de douceur devant les merveilles de la création que nous trouvons dans la nature (terre, eau, montagnes, etc.) qui sont des caresses de Dieu.

Il y a des moments de douceur qu’on doit aussi attendre des autres et de Dieu.

La douceur est donc un don de Dieu que nous devons accueillir et faire rayonner autour de nous comme une étoile, comme une force tranquille.

Les intentions de la prière universelle étaient quant à elles basées sur :

-le réconfort, au nom du Seigneur, des personnes seules, des malades et des orphelins.
-le vœu que les Burundais constituent dans leur diversité, un instrument de paix et d’amour, une communauté de douceur, de justice, de fraternité et de paix.
-le vœu que la jeunesse burundaise participe à construire une société plus ouverte au respect de la vie, des autres cultures et à la protection de l’environnement.
-le vœu que l’Eglise Universelle puisse nourrir, fortifier, accompagner, encourager, consoler et pardonner.

A la fin de la messe, le Chargé d’affaires a.i. a remercié tout le monde pour être venu commémorer avec l’Ambassade du Burundi et à la famille de feu le Président Melchior NDADAYE en dépit d’autres nombreuses obligations et sollicitations. Il a invité ceux d’entre eux qui le pouvaient à se rendre à l’Ambassade pour la suite de la commémoration qui s’est déclinée en trois parties :

  • L’hymne national ‘Burundi bwacu’ écouté et/ou chanté par les convives.

  • Le discours inaugural du Président NDADAYE écouté dans un grand silence.

  • L’allocution de circonstance prononcée au nom de S.E. l’Ambassadeur Jérémie BANIGWANINZIGO empêché, par le Chargé d’affaires a.i., Monsieur Venant NTABONA

 

Il a demandé au public de lever le verre en mémoire du Héros de la démocratie. Il a aussi saisi cette occasion pour présenter au public, le 2ème Vice Président du Sénat du Burundi, Honorable Anicet NIYONGABO qui était de passage en Belgique à l’issue de la session de l’Union interparlementaire à Saint-Pétersbourg en Fédération de Russie.

 

L’Honorable NIYONGABO a salué le public. Il leur a dit que le contenu du discours inaugural du Président Melchior NDADAYE reste d’actualité et que les assassinats politiques ne font pas disparaître les grandes idées « Uta ikoko ntuta ico yabitse ». Il les a informé de la situation au pays, caractérisée par la paix et le fait que tous les citoyens vaquent aux activités de production dans tout le pays.

 

Il leur a demandé d’être des Ambassadeurs du Burundi véhiculant une image positive de leur pays et de bien conseiller ceux de leurs compatriotes qui font de la diabolisation du Burundi dans leur pays d’exil, leur moyen de subsistance.

 

La cérémonie commémorative a touché à sa fin vers 20 heures.

V .N.

 

Pour plus de détails, visionnez ici les photos de cette commémoration.

Gestion & développement du site internet application par ABNC